AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les héritiers.

Aller en bas 
AuteurMessage
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Les héritiers.   Lun 21 Juil - 22:39


Les héritiers


Les héritiers, qui sont-ils ? Ce sont les enfants de nos héros ! Alors effectivement, vous y trouverez la masse de Weasley, et si le coeur vous en dit, vous pourrez même en incarner un ! Les avatars sont difficilement négociables, mais bon, vous pouvez toujours essayer, ça passera peut-être. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser au staff, et n'oubliez pas qu'on demande des gens actifs avec un bon niveau de rp !


→ Liste des prédéfinis
LIBRE — James Potter ◈ ft. Adam Brody
LIBRE — Albus Potter ◈ ft. Orlando Bloom
PRISE — Lily Potter ◈ ft. Susan Coffey
LIBRE — Rose Weasley ◈ ft. Alison Sudol
PRIS — Hugo Weasley ◈ ft. Logan Lerman
RÉSERVÉ — Fred Weasley ◈ ft. Mathias Lauridsen
LIBRE — Louis Weasley ◈ ft. Kevin Flamme
PRISE — Dominique Weasley ◈ ft. Bella Thorne
LIBRE — Molly Weasley ◈ ft. Cintia Dicker
LIBRE — Victoire Lupin ◈ ft. Clémence Poésy
LIBRE — Ted Lupin ◈ ft. Andrew Cooper
PRISE — Roxanne Malefoy ◈ ft. Billie Piper
PRIS — Scorpius Malefoy ◈ ft. Tom Felton
PRISE — Lucy Scamander ◈ ft. Zooey Deschanel
PRIS — Lysander Scamander ◈ ft. Ole Sorensen
LIBRE — Lorcan Scamander ◈ ft. Ole Sorensen
LIBRE — Alice Londubat ◈ ft. Emilie de Ravin

_________________
xxx


Dernière édition par Narrateur le Dim 27 Juil - 21:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Lun 21 Juil - 22:49


James Sirius Potter
• Adam Brody - Libre •

ϟ Date de naissance • 2004.

ϟ Origines • Sang-mêlé. Il n'y accorde pas la moindre importance.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Sans grand étonnement, Gryffondor. Il paraît même que le Choixpeau a crié le nom de la maison au moment où le nom de James a été prononcé. Bon, c'est faux, bien sûr, mais il entretient le mythe pour rigoler.

ϟ Préférence sexuelle • Ca, personne ne le sait, sauf lui. Il s'affiche beaucoup avec des filles, pour cacher son homosexualité refoulée selon son frère et sa soeur, qui ne s'avisent cependant pas de lui demander. A ceux qui le lui demandent, il répond « C’est pas tes oignons » d'un ton glacial.

ϟ Capacités • Il apprend tout doucement à devenir Occlumens, conscient que son impulsivité, qui a déjà manqué de le faire tuer, doit être canalisée au plus vite.

ϟ Métier • Auror. Ce choix s'est imposé comme une évidence. Auror, comme papa. Sa droiture incorruptible fait de lui un excellent Auror.

Quelques mots font mon histoire
Naître chez les Potter, en tant que premier-né, conditionna la vie de James sans même qu’il ne s’en rende compte. Le fait d’avoir, en plus de ça, un petit frère et une petite sœur, le poussa à grandir et à mûrir plus vite afin de prendre soin d’eux, prenant très à cœur son rôle de grand frère. A tel point que ce fut presque un soulagement, pour Albus et Lily, de voir leur aîné s’en aller pour Poudlard, même s’ils gardaient une correspondance très forte pour ne pas se manquer. Sans surprise, il fut réparti à Gryffondor, et y devint vite une star locale à cause de son nom de famille. Il en profita largement pour crâner comme un enfant, entretenant la rivalité avec les Serpentard qui détestaient le voir fanfaronner. Cependant, s’il n’était qu’un jeune trublion, il devint vite dangereux quand il vit son petit frère, également réparti à Gryffondor, venir vers lui en pleurant, une longue estafilade sanglante sur la main. La grande inquisitrice, qui venait de prendre ses quartiers à Poudlard, ne trouva pas de repos tant que James n’eut pas quitté l’école.

Il lui fallut peu de temps pour intégrer les Aurors. Il passa les tests d’admission haut la main, à la grande fierté de son père. Il ne lui fallut que quelques années pour s’illustrer, devenant un des meilleurs Aurors du service, et un des plus incorruptibles aussi. Et vu la tournure que prenait la politique, il le fallait bien. Les mangemorts avaient trop de pouvoir, les arrêter devenait difficile. A partir du Carnaval, où sa sœur faillit d’ailleurs y laisser la vie, tout alla de mal en pis. Les mangemorts avaient trop d’avance et l’Ordre du Phénix était désorganisé. Cependant, sous la houlette de son père, ils réussirent à s’organiser, à tel point qu’ils commencèrent à faire peur aux mangemorts, qui répondirent de la pire des manières. Une nuit de pleine lune, un loup-garou agressa sa sœur, la laissant presque morte, et quelques jours après venait l’ultimatum. L’Ordre du Phénix devait se calmer, ou la lycanthropie de Lily serait dévoilée. James, en grand frère trop protecteur, se mit tout sur le dos en disant que c’était de sa faute, et quand ce fut à son père d’être attaqué, son monde s’écroula. Présent ce jour-là, il fut gravement touché en essayant de protéger son père, et quand il sortit du coma, ce fut pour apprendre qu’il était le seul à avoir survécu.

James se laissa couler, et quitta sa famille, ne pouvant pas regarder sa mère dans les yeux sans ressentir un élan de culpabilité. Il lui fallut une lettre de sa sœur, qui brava tous les interdits pour lui envoyer, pour qu’il reprenne espoir. Son père était en vie, infiltré chez les mangemorts. Reprenant la lutte, il retourna chez les Aurors, et dès lors, participa à presque toutes les descentes, presque toutes les fouilles, se faisant un plaisir de passer lui-même les menottes aux mangemorts qu’ils attrapaient. Les mangemorts ne pouvaient plus les faire chanter, depuis que Lily avait découvert que le pupille du ministre de la magie avait illégalement trafiqué ses gênes pour raviver ceux de sa vélane de mère. Ce ne fut qu’après la bataille finale, à laquelle il participa également, qu’il put enfin revoir son père et le serrer dans ses bras, puis l’accompagner, Albus à leurs côtés, pour traquer les derniers mangemorts en fuite. Depuis la bataille finale, cinq ans ont passé. James les a mis à profit pour réellement comprendre que la guerre était finie, et se mettre à l’Occlumancie histoire de mettre de l’ordre dans son esprit, conscient que sa trop grande impulsivité est un danger pour lui-même et pour les autres.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 13:35


Albus Severus Potter
• Orlando Bloom - Libre •

ϟ Date de naissance • 2006.

ϟ Origines • Sang-mêlé. Il n'y accorde pas la moindre importance.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Gryffondor, même si ça n'étonne personne. Le Choixpeau n'a pas hésité longtemps, à son grand soulagement de l'époque.

ϟ Préférence sexuelle • Hétérosexuel.

ϟ Capacités • Pendant un temps, il a essayé de devenir animagus, mais a laissé tomber. Son niveau en métamorphoses était clairement trop mauvais pour qu'il réussisse.

ϟ Métier • Sans grande surprise, Albus est devenu Auror. Il n'avait jamais caché son ambition de l'être de toute manière.

Quelques mots font mon histoire
Pour Albus, naître chez les Potter n’a pas été de tout repos pour son enfance. Coincé entre un grand frère très clairement Gryffondor et une petite sœur nettement plus débrouillarde que lui, Albus était le petit, le timide, un peu rondouillard et un peu trouillard, sans doute parce qu’il savait qu’il lui suffisait de courir vers son frère pour être protégé. Cependant, quand son frère est parti à Poudlard, il a bien du apprendre à se débrouiller seul, et essayer de protéger sa sœur qui n’acceptait son aide que pour ne pas le vexer. Cependant, ce fut vite à son tour de partir pour Poudlard, angoissé par son frère qui ne cessait de lui répéter qu’il irait à Serpentard. Mais il n’y alla pas. Il fut envoyé à Gryffondor, comme son frère, et ce dernier ne put se retenir de le titiller à cause du profond soulagement qui se lisait dans ses yeux. Et alors qu’il commençait à s’affirmer doucement comme un vrai petit lion, Dolorès Ombrage fit son entrée à Poudlard. Sa nature trouillarde reprit le dessus, mais quand il fut puni, une fois, parce que la grande inquisitrice voulait l’utiliser pour faire pression sur son frère, ce fut le coup de fouet qu’il lui manquait. Son frère se transforma en démon, et Albus ne tarda pas à l’imiter, récoltant de plus en plus de punitions dont il sortait la main en sang, mais prêt à recommencer. Quand son frère quitta Poudlard, Ombrage pensait avoir enfin la paix. Elle se trompait. Pendant les années qu’il lui restait, Albus lui mena la vie dure, jusqu’à ce qu’il s’en aille à son tour.

N’ayant jamais caché son ambition de devenir Auror, il passa les tests d’aptitude et les rejoignit, fier comme un paon. Il déchanta très vite, car ce fut cette année-là que se déroulèrent de nombreuses catastrophes. L’attaque de sa sœur par un loup-garou à la solde des mangemorts, puis la mort de son père, assassiné par ces mêmes mangemorts. Son frère, qu’il croyait inébranlable, perdit pied et s’éloigna d’eux, achevant de le déstabiliser totalement. Il n’avait jamais vu son frère s’effondrer comme ça, et refuser de les voir, rongé par la culpabilité d’une chose qu’il n’avait pas commise. Cependant, James revint très vite, changé, et puissamment heureux. Lui faisant promettre de ne le dire à personne, il lui apprit que leur père était en vie, infiltré chez les mangemorts. D’abord, Albus ne le crut pas, persuadé que son frère imaginait ça pour garder la foi. Mais en apprenant que c’était Lily qui lui en avait parlé, l’espoir revint doucement, et Albus, qui ne s’était pas rendu compte qu’il se laissait couler aussi, reprit pied et recommença à se battre.

Motivé, et en colère contre les mangemorts, Albus essayait de participer à un maximum de descentes et de fouilles pour être sûr que son frère ne ferait pas de bêtises, bien déterminé à le protéger de son impulsivité typiquement Gryffondor. Cependant, il n’était qu’un Auror en formation, et plus d’une fois, il dut rester au bureau alors que son frère quittait les lieux. Il n’eut pas le droit de participer à la bataille de Gringotts, mais désobéit aux ordres, sachant que toute sa famille était présente à la banque. Enfin, il put retrouver son père, et l’accompagna, James avec eux, à la traque des derniers mangemorts. Un bon nombre furent emprisonnés, très peu passer en travers du filet. Maintenant, cinq ans plus tard, Albus est heureux. Il est enfin un Auror assermenté, et sa famille est complète, réunie.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 14:50


Lily Luna Potter
• Susan Coffey - Prise •

ϟ Date de naissance • 31 Janvier 2008.

ϟ Origines • Sang-mêlée. Elle n'y accorde cependant aucune importance.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Lily était à Serpentard. Ca surprend toujours, une Potter à Serpentard. Elle y a été préfète, puis préfète en chef, et accessoirement batteuse de son équipe.

ϟ Préférence sexuelle • Bisexuelle. Elle est sortie aussi bien avec les hommes qu'avec des femmes. Cependant, depuis le meurtre de sa petite amie et son agression par un loup-garou, elle a du mal à rester très longtemps en couple.

ϟ Capacités • En sixième année, elle a été mordue par un loup-garou à la solde des mangemorts pour faire chanter sa famille. Ca n'a pas du tout marché.

ϟ Métier • En sortant de l'école, elle voulait devenir batteuse professionnelle. Cependant, le faux meurtre de son père a fait naître en elle un profond sentiment d'injustice qui l'a poussée à intégrer les Aurors.

Quelques mots font mon histoire
Petite dernière de la famille, Lily a toujours eu la peur profonde d’être assimilée à son père, d’être vu par rapport aux actes de sa famille et non pas pour les siens. Petite rebelle dès son enfance, elle avait énormément de mal à obéir à son père, et s’entendait bien mieux avec sa mère, qui avait vécu les mêmes choses qu’elle, seule fille dans une famille de garçons. Elle est très vite devenue un garçon manqué. Les robes ne l’intéressaient pas, elle leur préférait les jeans et les tee-shirts amples. En grandissant, en développant ses pouvoirs magiques, elle comprit rapidement quelque chose. Si Gryffondor avait été la maison des Potter depuis des siècles et des siècles, elle ne serait jamais la sienne.

Et elle avait raison. En allant à Poudlard, alors que tout le monde pariait sur sa répartition à Gryffondor, le Choixpeau Magique choisit de l’envoyer à Serpentard dès qu’il effleura ses cheveux. Des Serpentard, elle n’avait pas cette volonté croissante d’écraser les autres pour exister, ce qu’elle jugeait méprisable et digne d’un ver de vase. Mais rusée, observatrice et cynique, elle se fit très vite une place de choix dans sa salle commune. Dans ses jeunes années, Lily pencha dangereusement vers le côté sombre de la magie, s’acoquinant avec des enfants de mangemorts, à la grande angoisse de sa famille. Mais ayant compris seule que ce chemin ne lui apporterait que du désespoir, elle s’en détourna seule, au soulagement des siens, et dès lors, aucune tentative des pro-mangemorts pour la faire basculer à nouveau ne la fit changer d’avis. Elle avait choisi son camp.

Puis vint la grande inquisitrice. Lily, trop jeune pour agir, se contenta de subir, jusqu’à décider d’organiser, durant sa cinquième année, une fête qui ne devait, à la base, rassembler que les serpents. Mais les autres maisons s’en mêlèrent, et la fête tourna mal. Un prof, Ted, renvoyé, de même qu’une de ses amies, Aleera. Lassée de subir, elle passa à l’action. D’abord avec la manifestation. Ensuite en rassemblant ses cousins autour d’elle pour reformer les maraudeurs et mettre à mal la réputation de l’inquisitrice. Enfin en rejoignant l’Armée de Dumbledore. Elle se politisa, et certaines amitiés furent détruites. De même que sa vie, quand un loup-garou, envoyé par les mangemorts, l’agressa sauvagement, la transformant en créature de la nuit. Et en même temps, sa petite amie de l’époque, Alexia, était assassinée par une de ses anciennes amies. Elle s’écroula, perdit pied, et en aurait forcément fini si un professeur, un des rares qu’elle comptait parmi ses amis, ne lui avait pas fait comprendre que son père était en vie. Alors elle quitta sa solitude, pour se jeter à corps perdu dans la lutte. Les mangemorts avaient détruit sa vie. Maintenant ils allaient payer. Tous.

Durant l’ère de la terreur, elle agit du peu qu’elle put. Si elle ne pouvait pas se battre hors de Poudlard, elle pouvait utiliser ses pouvoirs de préfète pour se coordonner avec ses alliés et empêcher ses ennemis, les pro-mangemorts, de quitter leur salle commune. Elle n’hésitait pas à les traquer, armée de la Carte du Maraudeur, pour les disperser avant qu’ils ne se rejoignent et bloquer leurs manœuvres d’attaques. Et durant la bataille finale, à Gringotts, Lily combattit. Ses sortilèges touchèrent de nombreux mangemorts, les empêchant de tuer les Phénix. Et après la guerre, Lily continua à combattre. Elle utilisa sa rouerie de Serpentard pour rassembler des preuves contre Aleera et Mikhaïl Bielova, permettant de les faire arrêter pour assassinat et trafic illégal de ses gênes. Et enfin, Lily fut en paix. Le meurtrier de son père était mort, et celle qui avait tué sa petite amie était derrière les barreaux. Comme dans un songe étrange, sa scolarité se termina, et Lily quitta Poudlard pour la vie active.

Après tout ce qu’elle avait vécu, elle ne se voyait plus batteuse professionnelle. Il lu fallait de l’adrénaline. De la violence. Du danger. Et ce fut tout naturellement qu’elle passa les tests des Aurors, tests qu’elle réussit sans trop de difficulté. Depuis la bataille finale, cinq ans ont passé, et Lily, devenue Auror, compte bien se battre pour empêcher que des événements pareils se reproduisent.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 15:25


Rose Capucine Weasley
• Alison Sudol - Libre •

ϟ Date de naissance • 2006.

ϟ Origines • Sang-mêlée. Et puis après ?

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Rose était à Gryffondor. Les gens s'attendaient à ce qu'elle soit douce comme sa mère, et son indocilité en a surpris plus d'un.

ϟ Préférence sexuelle • Bisexuelle. Les filles, les garçons, c'est un peu la même chose.

ϟ Capacités • Aucune.

ϟ Métier • Elle a suivi une formation de draconologiste au Parc des Dragons d'Angleterre, avant de passer trois ans en Roumanie avec son oncle, et de revenir de nouveau en Angleterre.

Quelques mots font mon histoire
Si vous pensez qu’être la fille d’Hermione Granger et Ron Weasley est une chose facile, vous vous trompez. Très petite déjà, Rose sentait peser sur elle la célébrité de sa famille, célébrité qui lui faisait un peu peur, à vrai dire. Cependant, à la naissance de son petit frère Hugo, Rose s’est transformée en grande sœur gâteau. Toujours là pour son petit frère, elle le rejoignait dans sa chambre dans la nuit parce qu’il avait peur d’être mangé par de vilains monstres, et son départ pour Poudlard fut comme une déchirure. D’un côté, elle était très excitée d’y aller enfin, mais de l’autre, elle avait l’impression d’abandonner son frère. Elle fut répartie à Gryffondor, rejoignant avec plaisir ses cousins James et Albus qui appartenaient aussi à cette maison. Elle n’eut pas le bonheur de profiter longtemps de la tranquillité de l’école, à cause de l’arrivée de Dolorès Ombrage. Indocile, insoumise, elle ne voulait pas s’en laisser remontrer, et jusqu’à ce qu’elle quitte Poudlard, des estafilades sanglantes sur les mains étaient son pain quotidien, à cause du fait qu’elle s’associe à James et Albus pour créer d’énormes bêtises.

En quittant Poudlard, Rose savait pertinemment ce qu’elle voulait faire. Elle avait toujours aimé les créatures magiques, et si elle était fascinée par les licornes, son admiration pour les dragons était plus grande encore. Pistonnée par son oncle Charlie, elle put faire un stage au Parc des Dragons d’Angleterre, restant au plus proche de sa famille et de la politique mondiale qui l’intéressait beaucoup, de par son appartenance à l’Ordre du Phénix. Elle a ainsi pu participer à tous les évènements organisés, tentant vainement de stopper les mangemorts. Rien n’y fit. Et à la mort de son oncle, le découragement la prit de court. Avec leur symbole mort, qui pourrait les guider ? Cependant, l’Ordre du Phénix n’avait pas dit son dernier mot, et de nombreuses actions commencèrent contre les mangemorts. Des manifestations, des descentes, des fouilles, auxquelles elle ne pouvait participer, vu qu’elle n’était pas Auror. Rose, se sentant inutile, trouva du réconfort dans son travail, jusqu’à ce qu’éclate la bataille finale.

Ce jour-là, Rose devait partir en Roumanie rejoindre son oncle Charlie, mais en apprenant que l’Ordre du Phénix combattait, elle lâcha son portoloin quelques secondes avant le transplanage, et courut les rejoindre à la banque pour protéger les siens. Un sort de mort la frôla de peu, durant l’attaque de la banque, manquant de la tuer. Sous le choc, Rose décida de couper les ponts avec tout le monde. Elle avait besoin de temps pour réfléchir, et se remettre. Quelques jours après la bataille, elle partait pour la Roumanie, où elle y resta deux ans, pansant les plaies de son âme auprès des dragons et de son oncle. Après cela, elle retourna en Angleterre, et y retrouva les siens avec plaisir. A présent draconologue assermentée, elle travaille au Parc des Dragons d’Angleterre, bien plus heureuse au milieu de ces créatures dangereuses.


_________________
xxx


Dernière édition par Narrateur le Mar 22 Juil - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 16:24


Hugo Harry Weasley
• Logan Lerman - Pris •

ϟ Date de naissance • 2008.

ϟ Origines • Sang-mêlé.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Sans surprise pour sa famille, Hugo est allé à Serdaigle, ce qui ne l'a pas empêché de faire des blagues à la hauteur de celles des Gryffondor.

ϟ Préférence sexuelle • Hétérosexuel.

ϟ Capacités • Depuis la morsure de sa cousine en sixième année, Hugo bataille pour devenir animagus. Il n'y arrive que depuis peu de temps, après avoir reçu l'aide d'une nouvelle amie, animagus également.

ϟ Métier • Avant, il voulait devenir commentateur sportif, mais il a compris que l'humour qu'on lui tolérait à Poudlard ne serait jamais accepté dans le milieu professionnel. Il s'est donc tout naturellement réorienté vers les Aurors.

Quelques mots font mon histoire
Fils de Ron et Hermione, Hugo a une grande sœur, Rose, qu’il appelait avec admiration sa « deuxième maman » tellement elle était aux petits soins pour lui, à venir dans sa chambre le soir pour le protéger des monstres imaginaires, ou à lui lire à voix haute des histoires sur les dragons qui les laissaient les yeux brillants d’étoile, Rose parce qu’elle aimait les dragons, Hugo parce qu’il aimait sa sœur. La voir partir à Poudlard fut une grosse tristesse pour lui, mais heureusement, il avait ses cousins, tous aussi impatients que lui. Et quand ce fut enfin leur tour, Hugo flippait. Son père, après tout, avait dit que s’il n’était pas à Gryffondor, il le déshériterait. Quelle ne fut pas sa panique, alors, d’être envoyé à Serdaigle ! Mais c’était le meilleur choix possible. Dans cette maison, il s’épanouit, sa timidité s’envola, remplacée par des sourires pétillants qui cachaient bien des bêtises, et un optimisme à toute épreuve.

Mais les choses se déradèrent vite. Fête ratée, manifestation pacifiste devenant violente, le Carnaval où il faillit mourir, tous ces évènements et les suivants le rendirent brusquement mature. Plein d’idéaux, il rejoignit l’Armée de Dumbledore, le groupe créé par l’Ordre du Phénix pour essayer de protéger les élèves et leur apprendre à se défendre eux-mêmes. Cependant, il gardait cette petite lueur d’espoir un peu enfantine que tout s’arrange. Cette lueur s’éteignit d’un coup quand sa cousine fut agressée par un loup-garou pour faire chanter les Potter et l’Ordre du Phénix. L’étincelle timide qui persistait fut soufflée à l’annonce de l’assassinat de son oncle. Il ne comprenait pas. Comment pouvait-on seulement faire autant de mal autour de soi ? Pourquoi ? Plein d’une rage froide et dangereuse, il se focalisa sur son nouvel objectif, qui était de rétablir la justice, même s’il ne le pouvait pas vraiment. A l’aide des livres, il commença à travailler sa métamorphose, ayant très vite les meilleures notes de sa promotion, tout ça dans le but de devenir animagus et ne pas abandonner sa cousine Lily, qui avait toujours été, même s’il ne l’avouerait jamais à voix haute, sa cousine préférée.

Et pendant les vacances d’été vint l’évènement qui chamboula sa vie. Il fut kidnappé par les mangemorts, non pas pour faire chanter l’Ordre du Phénix, mais pour mettre sa cousine Roxanne à l’épreuve. Battu, torturé et affamé, il se retrouva face à face avec celle qui avait été sa cousine, convaincu qu’il allait mourir. Et elle refusa de le tuer. Mieux que ça, elle s’interposa pour prendre des coups à sa place, et la nuit suivante, elle revenait vers lui avec une petite escouade de l’Ordre du Phénix venus les libérer. Aidés par une pro-mangemort, Moïra River, et un mangemort, Scorpius Malefoy, le groupe put s’enfuir, et Hugo garde pour eux tous une gratitude qui va au-delà des mots. Et quelques jours après, pendant sa convalescence, il apprenait avec effroi que Roxanne et Scorpius étaient en fuite, sa cousine ayant été torturée pour l’avoir aidé à s’enfuir. Il se mit alors à envoyer de longues lettres à Roxanne, et un jour, ce fut Scorpius qui répondit à la place de sa cousine qui ne l’avait de toute manière jamais fait, pour le tenir au courant, lui dire qu’ils étaient en vie. Et vint la bataille finale, six mois plus tard, à laquelle il participa pour protéger les siens.

Après ça, Hugo retourna à Poudlard, y terminant sa septième année dans un calme un peu chaotique cependant. En quittant Poudlard, le syndrome du héros qu’il avait contracté après la morsure de sa cousine le poussa à passer les tests d’admission des Aurors, même s’il était persuadé de ne jamais y arriver. Il y arriva cependant, très bien classé, à égalité avec sa cousine Lily. Travaillant toujours pour devenir animagus, il était à ça d’abandonner quand il retrouva Moïra, la pro-mangemort qui l’avait aidé à s’enfuir, et qui avait aidé Roxanne juste après. Du bout des lèvres, elle lui annonça être animagus depuis plusieurs années, et lui proposa son aide. Il lui fallut ravaler sa fierté de Serdaigle pour admettre qu’il avait besoin qu’on l’aide, qu’il accepte, puis qu’il progresse bien plus vite avec elle que s’il avait continué seule. Pendant les cinq années suivantes, elle l’aida à se perfectionner, jusqu’à ce qu’il parvienne enfin à se transformer. Et maintenant, Hugo, animagus accompli, est également un Auror assez talentueux – et il doit avouer qu’il a un petit faible pour sa nouvelle amie, même s’il a peur d’en parler, persuadé que sa famille réagirait très mal à cette nouvelle.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 17:21


Fred Junior Weasley
• Mathias Lauridsen - Réservé •

ϟ Date de naissance • 2008.

ϟ Origines • Sang-pur.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Gryffondor, sans grande surprise. Il est après tout le portrait craché de son père, la rousseur en moins.

ϟ Préférence sexuelle • Homosexuel. Ce qu'il cache vaguement. Disons qu'il n'en parle pas, mais que tout le monde le sait, vu qu'il reluque beaucoup plus les hommes que les femmes.

ϟ Capacités • Aucune.

ϟ Métier • Il travaille aux Farces pour Sorciers Facétieux avec son père et son oncle. Et il adore ça.

Quelques mots font mon histoire
Etre le fils de Georges Weasley et porter le nom de son défunt frère a très certainement joué sur le karma du petit Fred Weasley Junior. Petit déjà, il se montrait farceur et plein de bêtises, à la différence de sa sœur Roxanne dont il ne comprenait pas la révolte. On n’est pas bien, chez les Weasley ? Pourquoi voulait-elle à tout prix s’en aller ? La dégradation de leur relation lui fit beaucoup de peine. Autrefois, petits, ils jouaient ensemble, et il la collait pour la noyer de questions auxquelles la blonde répondait avec un faux soupir d’ennui. Mais dès son entrée à Serpentard, elle commença à se disputer avec leurs parents, et du jour au lendemain, prit ses affaires et quitta la maison. Il allait alors entrer en première année. C’est un peu chamboulé qu’il fit sa rentrée, et qu’il se rendit compte que sa sœur le repoussait, comme si elle ne voulait plus de lui. Réparti à Gryffondor, il ne laissa pas son abattement prendre le dessus et entama une scolarité chaotique, rythmée par de nombreuses catastrophes, comme l’incendie qui lui laissa une méfiance toute particulière du feu, et les autres évènements qui suivirent renforcèrent son envie de se battre pour faire changer les choses.

Ce furent l’attaque sur sa cousine, puis l’assassinat de son oncle, qui douchèrent quelque peu son enthousiasme perpétuel. Comment les gens pouvaient-ils oser faire ça ? Pourquoi ? Et pourquoi son imbécile de sœur continuait-elle à soutenir ces tueurs au lieu de protéger sa famille ? Quand Hugo fut enlevé pendant les vacances d’été, Fred crut devenir fou. Lui qui s’était battu pour libérer Poudlard de Dolorès Ombrage comprenait d’un coup que les mangemorts ne plaisantaient pas, ils les tueraient tous, jusqu’au dernier. Heureusement, Hugo, retenu chez les mangemorts, put s’échapper grâce à la complicité de Roxanne, cette sœur qu’il croyait perdue pour toujours. Et quelques jours plus tard, c’était au tour de Roxanne de s’enfuir, de se cacher, et d’envoyer des opposants aux mangemorts à l’Ordre du Phénix. L’espoir renaissait doucement. Et s’il ne pouvait pas participer aux manifestations hors du château, il mena la vie dure aux pro-mangemorts de l’école à l’aide de blagues sournoises destinées à les humilier.

Ce n’est qu’après la bataille finale, à laquelle il participa la peur au ventre pour protéger sa famille, qu’un semblant d’ordre sembla revenir. Roxanne fut arrêtée, malgré ses protestations pour qu’on laisse sa sœur tranquille, mais vite relâchée quand les Weasley témoignèrent en sa faveur. Il y eut les traques, auxquelles il ne participa pas, coincé à Poudlard pour sa septième année, puis les procès. Et la fin de sa scolarité. Fred, qui s’était un peu calmé, quoique pas énormément non plus était persuadé dur comme fer que l’Angleterre avait maintenant besoin de rires, raison pour laquelle il alla directement travailler avec son père, se découvrant une passion pour la création de farces et attrapes, plus que pour leur utilisation. Il en créa plusieurs, qui se vendirent comme des petits pains. Maintenant, Fred travaille toujours aux Farces pour Sorcier Facétieux, a vu avec plaisir sa sœur revenir vers eux (bon d’accord, c’est lui qui l’a forcé à revenir en fait) et s’est fièrement tenu à ses côtés durant son mariage avec Scorpius – qui finalement n’est pas si méchant que ça. Le monde est en paix, et c’est tout ce qui le rend heureux.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 17:48


Louis Daniel Weasley
• Kevin Flamme - Libre •

ϟ Date de naissance • 2007.

ϟ Origines • Sang-mêlé.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Le Choixpeau a longuement hésité entre Poufsouffle et Serdaigle, avant de finalement l'envoyer à Poufsouffle.

ϟ Préférence sexuelle • C'est une excellente question. Il a toujours été célibataire et ne le sait pas vraiment lui-même.

ϟ Capacités • Louis est un quart de vélane. Cependant, son don est faible, presque inexistant, ce qui l'arrange parfaitement.

ϟ Métier • Fervent adorateur des plantes, il voulait devenir botaniste ou naturaliste, avant d'apprendre qu'on pouvait lui demander de quitter l'Angleterre pour son métier. Il est alors devene phytothérapeute magique à Sainte-Mangouste, à la plus grande joie des hippies et des anxieux des potions.

Quelques mots font mon histoire
Louis est le deuxième enfant, et le seul fils, de Fleur et Bill Weasley. A son plus grand soulagement, sa grande sœur Victoire avait récupéré la quasi-totalité du charme de vélane de la famille, ne lui en laissant que quelques gouttes, suffisamment pour que les filles se rappellent de lui comme d’un garçon très mignon, pas assez pour qu’elles aient l’audace d’aller lui parler. Heureusement pour lui d’ailleurs. Déjà très timide quand il était enfant, le fait d’avoir une petite sœur avec un caractère bien affirmé ne l’a pas aidé à quitter ses silences taciturnes. Heureusement pour lui, le jour de sa répartition, le Choixpeau décida de l’envoyer à Poufsouffle, meilleure maison du monde à ses yeux. Il s’y épanouit à son aise, ne parlant toujours pas beaucoup, mais gratifiant ses camarades de quelques rares sourires. C’est en cours de Botanique qu’il se découvrit une passion folle pour les plantes, et très vite, son coin dans le dortoir se remplit de petites plantes en pot dont il s’occupait avec minutie et émerveillement. Il se fit très vite un ami à Poufsouffle, Lorcan Scamander, un pacifiste illuminé prônant l'égalité pour tous et qui partageait son amour des plantes.

D’un naturel solitaire, il se mêlait très peu à la foule, préférant rester seul dans son coin, menaçant platement les quelques Serpentard qui s’approchaient de lui d’empoisonner leurs plats s’ils l’embêtaient. Et comme sa connaissance en plantes médicinales était connue de tout le château, personne ne doutait de sa capacité à le faire. Pas vraiment courageux, il ne se mêla pas aux manifestations et aux évènements, et ne rejoignit pas l’Ordre du Phénix, même s’il savait pertinemment ce qu’il s’y passait, ses cousins en parlant même en sa présence. Intérieurement, il ressentait une bouffée de gratitude pure à leur égard. Aucun d’entre eux ne lui en voulait de rester dans son coin, d’avoir choisi de ne pas s’en mêler, mais ils satisfaisaient sa curiosité muette en parlant à ses côtés des séances écoulées. La mort de son oncle, cependant, provoqua en lui un sentiment de rage profonde, et même son manque de courage chronique ne put l’empêcher de rejoindre l’Ordre du Phénix et d’espionner Sainte-Mangouste pour eux. Il devait bien ça à son oncle quand même.

Il participa, contre son gré, à la bataille finale se déroulant à Gringotts. Il était de passage pour poser des sous dans son coffre quand les mangemorts avaient attaqué, le forçant à se cacher derrière un comptoir pour lancer agilement des sorts aux mangemorts, histoire de laisser à son propre camp le temps d’arriver. Et quand elle se termina, quand il était clair que l’Ordre du Phénix avait gagné, il lui fallut de longues séances chez un psychomage pour accuser le coup et réussir à passer à autre chose, sans se réveiller la nuit parce qu’il pensait avoir entendu un bruit. La vie reprit son cours. De simple laborantin, Louis réussit à devenir phytothérapeute magique grâce à sa connaissance des plantes médicinales. Il l’est toujours actuellement, ce qui est sa petite fierté personnelle. De temps en temps, Lorcan, naturaliste, lui envoie quelques plantes médicinales qu'il trouve sur le terrain.


_________________
xxx


Dernière édition par Narrateur le Dim 27 Juil - 17:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 18:18


Dominique Alexia Weasley
• Bella Thorne - Prise •

ϟ Date de naissance • 2009.

ϟ Origines • Sang-mêlée.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Dominique a été répartie à Serpentard. Elle s'est de suite attirée l'inimitié des amis de sa cousine Roxanne, mais heureusement, elle avait Lily avec elle.

ϟ Préférence sexuelle • Hétérosexuelle. Elle ne s'est jamais posé la question, elle le sait, c'est tout.

ϟ Capacités • Dominique est une quart de vélane. Cependant, son don est faible, presque inexistant, ce qui l'arrange parfaitement.

ϟ Métier • Langue de Plomb. C'était son rêve, elle est maintenant comblée.

Quelques mots font mon histoire
Etre la dernière-née d’une grande famille a quelque chose de très frustrant, et à ce titre, Dominique, dernière Weasley à être née dans la ribambelle de cousins, a toujours été vue comme la petite, ce qui l’énervait énormément. Elle était en effet très intelligente, et détestait qu’on lui parle comme à une petite enfant alors qu’elle aurait préféré qu’on lui parle normalement. Heureusement, elle avait son frère qui, s’il ne parlait pas beaucoup de base, avait au moins la gentillesse de ne pas la prendre de haut à cause de leurs deux années d’écart, à la différence de Victoire, qui se comportait un peu comme une seconde maman avec elle, provoquant quelques disputes entre les deux sœurs que Louis arbitrait en silence. La vérité, c’est que Dominique jalousait beaucoup sa sœur. Belle, distinguée, intelligente, tout lui réussissait, même les amours, vu la manière dont elle regardait Ted Lupin à la dérobée, regards qu’il lui renvoyait quand il pensait que personne ne les voyaient. Sa rentrée à Poudlard fut une libération. Enfin, elle pouvait s’éloigner un peu de sa famille, même si tous ses cousins étaient déjà là-bas. Elle fut répartie sans attendre à Serpentard, ce qui ne surprit pas tellement sa famille.

Cependant, sa scolarité fut pour le moins houleuse, à cause de la présence de Dolorès Ombrage à Poudlard. Très vite, Dominique se rebella, refusant d’entrer dans le moule qu’on avait préparé pour elle. Un lavage de cerveau ? Non merci ! Si elle se battait sans savoir contre qui, juste pour qu’on lui fiche la paix, la mort de sa meilleure amie à l’incendie du Carnaval insuffla de nouvelles choses en elle. Après les pleurs, la déprime et le profond abattement, elle se redressa, pleine d’une froide détermination à faire enfermer les meurtriers de sa meilleure amie. Quand sa cousine Lily fut attaquée par un loup-garou, le premier geste de Dominique fut de reculer, sachant bien que la morsure d’un lycanthrope tue une vélane dans d’atroces souffrances. Juste après vint le poids de la culpabilité. Reculer, devant sa cousine ? Comment avait-elle osé lui faire ça ? Il ne lui fallut que peu de temps pour arrêter de sursauter quand Lily passait près d’elle, sachant très bien, de toute manière, que sa cousine ne la mordrait jamais. Si elle devait mordre des vélanes, elle préférait garder ce plaisir pour les assassins de son père, les Bielova.

Puis vint l’enlèvement d’Hugo, le retour de Roxanne qui disait savoir où il était retenu, et un changement de situation tellement rapide qu’il reste encore flou pour elle. Du jour au lendemain, l’Ordre du Phénix avait pris l’avantage, Roxanne ayant écrit une très longue lettre aux Weasley pour leur raconter tout ce qu’elle savait. Et durant la bataille finale, celle à laquelle on lui avait formellement interdit d’aller, elle combattit pour protéger les siens de la malveillance des mangemorts. Le Seigneur des Ténèbres mourut sous ses yeux. Et la paix fut rétablie. Dominique, chamboulée, dut retourner à Poudlard finir ses études, n’assistant ni aux traques ni aux procès. Elle n’en vit qu’un seul, celui des Bielova, après avoir tempêté pour y assister, arguant qu’elle devait ça à sa meilleure amie. A présent, Dominique est Langue de Plomb au Département des Mystères, à travailler sur les origines de l’histoire de la magie.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 19:06


Molly Eleanor Weasley
• Cintia Dicker - Libre •

ϟ Date de naissance • 2007.

ϟ Origines • Sang-mêlée.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Molly est passée par la maison Serdaigle. Elle y est devenue préfète, puis préfète en chef.

ϟ Préférence sexuelle • Hétérosexuelle par défaut. Elle n'a jamais fait ça avec une fille.

ϟ Capacités • Molly est une Occlumens très talentueuse, ce que peu de personnes savent. Elle a en permanence des murailles protectrices autour de son esprit, et aide son cousin James à perfectionner son propre don.

ϟ Métier • En quittant Poudlard, elle a d'abord travaillé comme secrétaire chez les Aurors. Après la guerre, elle a pu devenir greffière au Magenmagot, avant d'en devenir membre à part entière.

Quelques mots font mon histoire
Première enfant de Percy et Audrey Weasley, le fait de naître dans un environnement prônant la justice comme seule voie valable est sans doute ce qui a conditionné son caractère. Molly était la fille parfaite par excellence. Elle ne répondait pas à ses parents, obéissait de bonne grâce, parlait poliment aux adultes, et s’occupait de sa petite sœur Lucy quand leurs parents n’avaient pas le temps – et avec leurs métiers respectifs, Percy comme directeur du Département du Transport Magique, Audrey comme ambassadrice de la France magique, ils n’avaient pas vraiment le temps de s’occuper de leurs deux filles, heureusement très sages. Son dévouement extrême pour sa famille lui valut l’affection sans bornes de tous ses cousins, qui acceptaient sans rechigner qu’elle se comporte de manière maternelle avec eux tous.

A Poudlard, elle fut très rapidement envoyée à Serdaigle, le Choixpeau effleurant à peine sa tête que son choix était pris. Molly était heureuse. Serdaigle, des bouquins partout ! En cinquième année, elle fut nommée préfète, ce qui n’étonna personne. Elle respectait à la lettre le règlement, ne l’avait jamais bafoué une seule fois, aidait ses camarades quelle que soit leur maison, le choix était logique. En tant que préfète, elle était sévère, mais juste, ne faisant même pas d’entorse à ses principes quand c’était un de ses cousins qu’elle attrapait en-dehors de leur salle commune. Cependant, quand elle fut nommée préfète en chef et que la révolution commença vraiment à Poudlard, Molly ferma les yeux tellement de fois qu’elle ne l’aurait compté, quand elle croisait des gens qui quittaient l’Armée de Dumbledore en pleine nuit. Si elle ne rejoignit pas le groupe étudiant, elle rejoignit l’Ordre du Phénix à l’assassinat de son oncle.

En quittant Poudlard, Molly savait ce qu’elle voulait faire de sa vie. Elle voulait le Magenmagot, le tribunal des sorciers. Elle tomba cependant de haut quand son dossier, pourtant archi plein d’Optimal, fut refusé. Et alors qu’elle fixait ses bulletins, se demandant ce qu’elle allait faire de sa vie, son père la prit à part pour lui expliquer que le ministère était contrôlé par les mangemorts, et qu’il était donc normal qu’elle, une Weasley, soit refusée. Ron et lui s’arrangèrent alors pour la pistonner, la faisant entrer au bureau des Aurors en tant que secrétaire, ce qui lui ferait un minimum d’expérience quand le ministère serait libéré de la présence des mangemorts. Ironiquement, cela arriva l'année suivante. Molly travaillait alors sur les rapports des Aurors quand elle les vit tous se lever en transplanant. Elle n’eut que le temps d’attraper son cousin James par la manche pour lui demander ce qu’il se passait qu’elle transplana avec lui à la banque, assiégée par les mangemorts. Alors elle se battit courageusement, jusqu’à ce qu’ils gagnent. Profitant du fait que le ministère était désorganisé après ça, Molly postula à nouveau au Magenmagot, et fut engagée comme greffière. Elle assista donc à tous les procès de mangemorts, se contentant de prendre des notes pour ses supérieurs, sans même se permettre un sourire en les voyant condamnés les uns après les autres. Après trois ans comme greffière, un membre du Magenmagot partit à la retraite, et Molly sauta sur l’occasion pour postuler. Elle est maintenant membre du Magenmagot à part entière.


_________________
xxx


Dernière édition par Narrateur le Mer 23 Juil - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 21:25


Victoire Gabrielle Lupin
• Clémence Poésy - Libre •

ϟ Date de naissance • 2 Mai 2000.

ϟ Origines • Sang-mêlée.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Victoire était une Gryffondor. Durant ses années à Poudlard, elle a été préfète, puis préfète en chef.

ϟ Préférence sexuelle • Hétérosexuelle. Et mariée, par la même occasion.

ϟ Capacités • Victoire est une quart de vélane, qui a récupéré une forte partie du pouvoir familial. Son pouvoir est tellement puissant qu'il pousse parfois les hommes à l'aborder gauchement. Heureusement pour Ted, son sang de vélane la pousse à n'aimer qu'un homme à la fois.

ϟ Métier • Elle avait commencé des études de médecine pour devenir guérisseuse quand on lui a proposé un poste d'infirmière à Poudlard, qu'elle prit pour protéger sa famille et se rapprocher de Ted. Après la guerre, elle a attendu que Dominique quitte Poudlard pour l'imiter, entrant à Sainte-Mangouste pour devenir guérisseuse, puis médicomage.

Quelques mots font mon histoire
Première enfant de Fleur et Bill, Victoire est également l’archétype même d’une enfant de vélane. Très blonde, très belle, avec sa peau très pâle et ses yeux bleus, elle attirait déjà les garçons à l’école, même si elle ne comprenait pas très bien pourquoi. Etant, de tous ses cousins, la plus âgée de la famille, c’est très rapidement qu’elle s’est imposée comme leur gardienne quand les adultes ne pouvaient pas s’occuper de toute cette ribambelle de Weasley. Heureusement, elle pouvait compter sur Ted, son ami de deux ans son aîné, pour l’aider à mettre de l’ordre dans cette marée humaine. Quand elle est arrivée à Poudlard, c’est avec une certaine joie qu’elle a rejoint les Gryffondor, heureuse d’y retrouver Ted. C’est à partir de leur quatrième année qu’ils commencèrent à sortir officiellement ensemble, et deux ans après qu’elle ait quitté Poudlard, ils se fiancèrent, pensant réellement qu’ils se marieraient très vite après.

Mais Ted rejoignit à nouveau Poudlard, en tant que professeur de Métamorphoses cette fois-ci. Et l’année suivante, l’infirmière de Poudlard prenant sa retraite, Victoire sauta sur l’occasion pour envoyer sa candidature, histoire de se rapprocher de Ted et de ses cousins. Le château, alors, était occupé par Dolorès Ombrage, et elle sentait qu’il allait se passer de mauvaises choses. Etonnamment, son dossier fut retenu, et elle entra à Poudlard en tant qu’infirmière. Quand elle vit défiler dans son infirmerie une ribambelle d’élèves avec leur main ensanglantée, elle faillit perdre son sang-froid, mais Neville, présent depuis plus longtemps qu’elle à Poudlard, l’en dissuada. Elle n’y gagnerait que le renvoi, or les élèves avaient besoin d’elle. Il avait raison. Parce que peu de temps après, une mini révolution éclatait à Poudlard, et son infirmerie ne désemplit plus depuis ce jour. Entre l’incendie du Carnaval et les autres évènements, un flot continu d’élèves transitaient dans son infirmerie, et la situation politique se dégradant de jour en jour, Ted et elle décidèrent de repousser leur mariage. Ca allait de mal en pis. L’agression de sa cousine, la mort de son oncle, tout cela la poussa à rejoindre de manière officielle l’Ordre du Phénix. Alors qu’elle se contentait auparavant d’assister vaguement aux réunions, elle se mit à espionner, écoutant les élèves parler dans les couloirs, et faisant des rapports à la nouvelle directrice, Minerva MacGonagall.

Le jour de la bataille finale, Victoire était dans son infirmerie. Mais quand Neville passa la prévenir en catastrophe, elle lâcha tout pour l’accompagner. Ted était là-bas, il était hors de question qu’elle l’abandonne ! Elle combattit bravement, et à la fin des combats, fut réquisitionnée par l’Ordre du Phénix pour faire le décompte des blessés. La guerre était finie. Et alors que les Aurors couraient après les derniers mangemorts, Victoire gardait un œil attentif sur les pro-mangemorts de l’école pour prévenir toute tentative de fuite. Elle en avait assez, de cette école. Et quand sa petite sœur Dominique quitta Poudlard, Ted et elle posèrent leur démission en même temps, pour entrer tous les deux à Sainte-Mangouste. Tandis qu’il suivait sa formation, elle entra chez les guérisseurs, avant de basculer l’année suivante chez les médicomages, comme lui. Enfin, ils n’étaient plus abrutis par le travail, et la guerre était finie. Alors ils firent ce que leur famille attendait depuis plusieurs années. Ils se marièrent. Maintenant, Ted et elle travaillent comme médicomages, en étroite collaboration avec les Aurors, les accompagnant parfois pour qu’ils aient quelqu’un qui puisse les soigner pendant leurs opérations.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 22:09


Ted Remus Lupin
• Andrew Cooper - Libre •

ϟ Date de naissance • 12 Avril 1998.

ϟ Origines • Sang-mêlé.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Ted était un Gryffondor. Il a par ailleurs été préfet, puis préfet en chef.

ϟ Préférence sexuelle • Hétérosexuel. Et marié, par la même occasion.

ϟ Capacités • Par sa mère, Ted est métamorphomage, même s'il n'utilise pas tellement son pouvoir de manière volontaire. Par son père, il est loup-garou, ce qui se traduit par une insomnie que rien ne peut faire passer durant les nuits de pleine lune.

ϟ Métier • En quittant Poudlard, il avait commencé des études pour devenir expert en métamorphoses. Il a cependant accepté le poste de professeur de Métamorphoses, qu'il a gardé jusqu'à ce que la plus jeune soeur de Victoire quitte Poudlard. Il a ensuite suivi une formation accélérée en médecine pour devenir médicomage.

Quelques mots font mon histoire
Ted est le fils de Nymphadora Tonks et Remus Lupin, deux membres de l’Ordre du Phénix assassinés par les mangemorts durant la bataille de Poudlard. Heureusement pour lui, il y avait du monde au portillon pour l’adopter et prendre soin de lui. Très rapidement, Molly et Arthur Weasley ont pu obtenir sa garde, faisant de lui un Weasley d’adoption, et à la différence de son illustre parrain, Harry Potter, Ted a grandi entouré d’amour et d’attention, passant ses vacances chez les uns et chez les autres. Il était comme un Weasley, et faisait parti de la famille. A tel point, d’ailleurs, qu’à la naissance de sa fille Lily, Harry lui proposa tout naturellement d’être son parrain, ce qu’il accepta avec joie. Sa meilleure amie était sa « cousine » Victoire, et tous deux riaient quand Georges prophétisait le futur couple. Premier à partir pour Poudlard, il fut sans surprise envoyé à Gryffondor, et fut noyé de lettres de félicitations, plus une de Victoire lui demandant de lui garder une place à côté de lui quand elle viendrait à Poudlard. Il n’oublia pas, et quand ce fut au tour de la blonde d’être répartie, deux ans plus tard, il lui avait gardé une place, heureux de la voir le rejoindre. La prophétie de Georges se prophétisa, car Victoire et Ted commencèrent à sortir ensemble durant la sixième année de ce dernier. Et durant sa dernière année, il prit l’habitude de patrouiller avec elle, vu qu’elle était préfète, et lui préfet en chef.

En quittant Poudlard, il se lança dans des études poussées en métamorphoses, fasciné par son don et essayant de comprendre comment il fonctionnait vraiment. Et deux ans après que Victoire ait quitté Poudlard, ils se fiancèrent enfin. Les Weasley organisèrent une grande fête pour l’occasion. Cependant, alors qu’ils pensaient se marier l’an suivant, Ted entra à Poudlard comme professeur de Métamorphoses, et l’année suivante, Victoire la rejoignait comme infirmière. Ce fut à partir de ce moment que ça commença à se gâter. Refusant de se laisser dresser, les élèves organisèrent une fête pour faire retomber la pression, fête qui tourna mal, et à l’issue de laquelle Ted fut renvoyé pour avoir essayé de protéger ses élèves. La grande inquisitrice ne s’attendait pas à ce qui suivit. Une révolte ouverte. Les élèves firent partir chaque professeur de métamorphoses qui se présentait à Poudlard, et à la suite d’une manifestation pacifique ayant mal tourné, Ted réintégra l’école. A la suite de ça, il refonda l’Armée de Dumbledore avec l’aide de Neville et Victoire, pour aider les élèves à se défendre. Ils en avaient bien besoin. La mort de son parrain fut pour lui un coup au cœur, et s’il en souffrit, il ne le montra que devant Victoire, essayant de rester fort pour ses cousins et pour sa filleule.

La bataille de la banque le prit au dépourvu. Ce jour-là, il accompagnait Louis à la banque, tous deux ayant de l’argent à poser, quand d’un coup les mangemorts attaquèrent. Pris par surprise, il essaya de protéger Louis en même temps qu’il ralentissait un maximum les mangemorts pour laisser le temps aux Phénix d’arriver. Ce fut un peu plus confus avec la guerre. Il retrouva Victoire, heureusement en un seul morceau, et tous deux durent retourner à Poudlard en Janvier. Il garda un œil sur les derniers pro-mangemorts de l’école, ayant décidé qu’il s’en irait dès que possible. Et quand la petite sœur de Victoire, Dominique, quitta Poudlard, Victoire et lui posèrent leur démission. Ayant abandonné ses projets concernant la métamorphose, il fit une formation accélérée en médicomagie, avant de le devenir officiellement, Victoire changeant de service pour rester avec lui. Et, enfin, ils se marièrent, ce qu’ils attendaient de faire depuis des années. A présent, Victoire et lui travaillent en duo, en étroite collaboration avec les Aurors.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 22:12


Roxanne Hécate Malefoy
• Billie Piper - Prise •

ϟ Date de naissance • 14 Février 2007.

ϟ Origines • Sang-pure. Si elle en était autrefois immensément fière, elle porte maintenant cela comme un fardeau.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Roxanne était à Serpentard. En toute autre occasion, Gryffondor aurait été sa maison, mais elle avait tellement peur d'être comme sa famille qu'elle a refusé en bloc.

ϟ Préférence sexuelle • Hétérosexuelle. Pour avoir testé les deux bords, elle a choisi son camp. Ah oui, et elle est mariée aussi.

ϟ Capacités • Aucune.

ϟ Métier • Roxanne dirige Dresscode, un magazine de mode très populaire, avec Thomas River, un de ses amis, et Meghan Prewett, ancienne ennemie devenue amie.

Quelques mots font mon histoire
Roxanne est la première enfant de Georges et Angelina Weasley. Elle fut suivie deux ans plus tard d’un petit frère, Fred. Très vite, elle se révéla être une gamine insupportable. Ce que sa famille ignorait, tout comme elle d’ailleurs, c’était sa peur. Ambitieuse, et non dépourvue d’idées de grandeur, Roxanne voulait devenir quelqu’un, et avait peur que son nom de famille et les exploits de cette dernière ne l’empêchent de faire ce qu’elle souhaitait. Petite déjà, elle était assimilée à son père, qui tenait le magasin Farces pour Sorciers Facétieux, et cela l’exaspérait au plus haut point. Tellement, d’ailleurs, qu’elle fit de mauvais choix pour bien montrer qu’elle n’avait rien à voir avec les Weasley. Si le Choixpeau hésita quelques secondes, il finit par l’envoyer à Serpentard, et là, elle commença à se lier avec les mauvaises personnes, qui se firent un plaisir d’accéder à sa requête informulée, et de la tirer du côté sombre de la magie. C’est en troisième année qu’une violente dispute la sépara des siens, et qu’elle quitta les Weasley pour rejoindre pour de bon ses amis les pro-mangemorts.

Ils formaient un groupe uni. Une famille. Pendant les vacances, Roxanne passait de l’un à l’autre, et leurs parents se faisaient un plaisir de noircir un peu plus cette innocente Weasley qui s’aventurait chez eux. A Serpentard, Roxanne acquit bien vite la popularité qu’elle désirait tant, et commença à étoffer son cercle d’amis. En plus des Bielova et des River, elle fréquentait Scorpius Malefoy, qui lui ouvrit les portes du grand monde quand il décida, durant une réception, de faire d’elle sa cavalière. Et quand vint l’heure du choix, elle ne rejoignit pas l’Armée de Dumbledore, décidant au contraire le groupe des pro-mangemorts. Si elle participa comme spectatrice aux tentatives des mangemorts de faire tomber l’Ordre du Phénix, elle ne comprit jamais vraiment que les parents de ceux qu’elle voyait comme ses amis étaient liés à ces tentatives de meurtres.

Puis vint le tremplin. L’ascension fulgurante vers la gloire. Pistonnée par les mangemorts, elle réussit à devenir mannequin, alors même qu’elle n’avait pas quitté Poudlard. Elle comprit, en même temps que cela, que son amitié pleine d’affinités avec l’héritier Malefoy n’en était pas une, n’en avait même jamais été une. Mais le père de Scorpius était catégoriquement contre. Une sale Weasley, avec son fils ?! Roxanne pleura beaucoup, mais face à la détermination de Scorpius, qui refusait de l’abandonner pour faire plaisir à ses parents, elle s’accrocha également, se brouillant définitivement avec Drago Malefoy. Astoria, elle, relativisait. C’était une Weasley, d’accord, mais au moins avait-elle la décence d’être de sang-pur. Et quand son oncle, Harry Potter, fut assassinée, Roxanne commença enfin à se poser les bonnes questions. Voulait-elle réellement devenir mangemort ? Tuer ? Détruire des vies ? Le fait de les fréquenter lui avait permis de rencontrer ses amis, et Scorpius, mais confusément, sa famille lui manquait.

Et ce qui devait arriver arriva. Désignée comme étant digne de rejoindre les mangemorts, on mit Roxanne face à son baptême de sang. Le meurtre de sang-froid. Et Roxanne, qui se posait de plus en plus de questions, n’osant en parler à personne, comprit qu’elle ne pourrait jamais. Parce qu’elle n’était pas une meurtrière, et parce que la personne qu’on lui demandait de tuer était son cousin, Hugo Weasley. Couvert de bleus et de sang, ce dernier la fixait, attendant avec résignation qu’elle fasse ce pour quoi elle avait envoyé les siens au diable. Elle refusa de le tuer. Et quand elle se précipita vers lui pour le protéger des sortilèges d’Endoloris qu’on lui lançait, ce fut à son tour d’en prendre un. Pleine de courage, elle quitta le manoir River quelques temps plus tard pour aller chercher l’Ordre du Phénix et faire évader son cousin. A sa grande surprise, Scorpius, puis Moïra, l’aidèrent à faire évader Hugo. Mais quand les mangemorts se rendirent compte que leur prisonnier s’était échappé, elle fut immédiatement accusée, enfermée, et torturée à sa place.

Ce qu’ils n’avaient pas prévu, c’était Scorpius. L’héritier Malefoy, qui avait rejoint les mangemorts par facilité, était pour la première fois de sa vie confronté à un choix. Les mangemorts, ou elle ? Il ne fut pas long à choisir. Et avec l’aide des jumeaux River, il put faire échapper Roxanne, décidant au dernier moment de partir avec elle. Durant les six mois qu’ils suivirent, le couple se cacha, et se consolida, au milieu des crises de panique de Roxanne et leurs nombreuses fuites pour ne pas être retrouvés par les mangemorts. Roxanne reprit des forces, et comprenant enfin qu’elle avait gâché sa vie, et qu’elle avait failli gâcher celle des autres, elle entreprit de sauver tous ceux qu’elle pouvait croiser. Les nés-moldus, les cracmols, les pro-phénix qu’elle cachait, avant de leur donner l’adresse du Terrier, sachant que les Weasley s’en occuperaient mieux qu’elle. Quand vint la guerre, au mois de Décembre, Roxanne et Scorpius, mis au courant par les échos, décidèrent d’y prendre part. Elle pour protéger sa famille, lui pour la protéger.

Quand la guerre prit fin, Roxanne ne tenta même pas de résister, se laissant arrêter par les Aurors, ayant même la délicatesse de leur tendre sa baguette magique avant même qu’ils ne le lui demandent. Elle se rendait. Et Scorpius l’imita. Mais cependant, alors qu’elle était prête à aller à Azkaban, ayant accepté le fait que ce serait sa punition pour ses crimes, sa famille témoigna pour elle. Pour eux. Hugo, le premier, raconta qu’elle avait refusé de lui faire du mal, qu’elle avait essayé de le protéger. Ses parents, ensuite, racontèrent comment elle était venue les chercher pour sauver son cousin. Et comme dans un miracle, des gens qu’elle avait pu protéger pendant ces six mois témoignèrent e leur faveur. Ils furent relâchés. Et quand on leur demanda de désigner les mangemorts, Roxanne ne put pas trahir ceux qui avaient été sa famille. Scorpius n’eut pas les mêmes scrupules, et en regardant son père droit dans les yeux, il le dénonça.

Durant les cinq ans qui suivirent, Roxanne tenta vainement de se racheter une conscience. Elle utilisa une forte partie de son salaire de mannequin pour créer un centre d’aide au cœur de Londres, fit des dons à des associations d’aides, mais n’osait toujours pas revenir vers sa famille. Ce fut finalement sa famille qui la força à revenir. Hugo, qui depuis son sauvetage lui écrivait lettres sur lettres, ne se vexant pas qu’elle ne lui réponde pas, débarqua un beau jour chez elle, avec Fred. Et les deux Weasley l’attrapèrent par la main, la forçant à se rendre au Terrier, avant de la pousser dans le salon où toute la famille était réunie. Il y eut un moment de silence tendu et gêné. Et sans pouvoir expliquer comment cela s’est déroulé, elle se retrouva à pleurer au milieu du salon, serrant sa famille dans ses bras en hoquetant qu’elle était conne. Et désolée. Ce moment très étrange passé, Roxanne prit timidement l’habitude de revenir vers les Weasley, et décida un beau jour d’y inviter Scorpius.

Cessant de se laisser couler, elle reprit sa vie en main. Quittant le mannequinat, elle décida de monter sa propre boîte, tout d’abord avec Thomas, un de ses amis pro-mangemort qui rageait de ne pas trouver du travail. Alors que leur boîte décollait doucement, Roxanne fit la rencontre de Meghan, Serpentard comme elle, qu’elle n’avait jamais pu encadrer. Mais elles avaient changé toutes les deux, et leurs points communs les rapprochèrent. Elles devinrent amies, et tout naturellement, Meghan rejoignit Dresscode, la petite boîte de Roxanne, qui décolla réellement quelques mois plus tard. Maintenant, Roxanne est heureuse. A la tête d’une société très en vue dans le monde magique et enfin mariée à Scorpius, elle s’est réconciliée avec sa famille. Il n’y a plus, désormais, que les remords de sa vie d’avant qui viennent la torturer, quand elle se rappelle ce qu’elle a failli faire de son plein gré.


_________________
xxx


Dernière édition par Narrateur le Mer 23 Juil - 11:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mar 22 Juil - 23:57


Scorpius Hyperion Malefoy
• Tom Felton - Pris •

ϟ Date de naissance • 2006.

ϟ Origines • Sang-pur. Il se fout un peu de ce que les gens pensent, aussi. Ce n'est que du sang après tout.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Scorpius était à Serpentard. Le Choixpeau a longuement hésité entre cette maison et Poufsouffle avant de décider de l'envoyer chez les verts.

ϟ Préférence sexuelle • Hétérosexuel. Et accessoirement marié.

ϟ Capacités • Son père lui a appris la légilimancie, art obscur qu'il n'utilise quasiment jamais. Le seul moment où il l'utilise, c'est pour aider James Potter à construire son pouvoir d'occlumens.

ϟ Métier • Une fois libéré de l'influence néfaste de ses parents, Scorpius a spontanément remis aux Aurors tous les objets de contrebande qu'ils possédaient, et s'est lancé dans le mécénat. Sa culture artistique, ses contacts et sa richesse lui ont ouvert bien des portes.

Quelques mots font mon histoire
Il paraît que grandir chez les Malefoy est une épreuve. Scorpius peut en témoigner. Fils de Drago et Astoria Malefoy, il a été élevé, fils unique, dans le pur respect des traditions des sangs-purs. On lui serina toute son enfance qu’il était supérieur aux autres sorciers parce que son sang était pur, que les moldus et les sangs de bourbe ne méritaient que son dédain, et qu’un jour il ferait de grandes choses. Et s’il écoutait ces discours extrémistes, son esprit logique et pragmatique attendait patiemment qu’on lui apporte des preuves de ce que son père avançait. Aussi, en entrant à Poudlard, Scorpius était très curieux de voir à quoi ressemblaient ces inférieurs dont lui parlait son père. Et pour avoir vu les Potter sur le quai de la gare, il fut assez déçu. Ces gens lui ressemblaient beaucoup. Durant la répartition, le Choixpeau vit très vite que vu son caractère, il aurait parfaitement sa place chez les gentils Poufsouffle, mais que Serpentard aussi serait bon pour son ambition. Après avoir hésité quelques instants, ce fut Serpentard, Scorpius ayant murmuré au Choixpeau que son père le tuerait s’il arborait des couleurs jaunes sur sa robe de sorcier.

A Serpentard, Scorpius poursuivit ses observations tranquilles, et parvint vite à la conclusion que son père lui avait menti. Les sangs-mêlés et les nés-moldus étaient pareils à eux, des sorciers, talentueux pour la plupart. Et les Potter n’étaient pas si méchants que ça. Pour preuve, il s’entendait relativement bien avec Albus, et Lily était une fille super sympathique. Son caractère placide, cependant, fit qu’il ne contestait pas les décisions que sa famille prenait pour lui. Il n’imposait que très rarement ses choix, et pour des choses tellement futiles que son père les lui accordait sans chercher à comprendre. Un tee-shirt bleu à la place du noir. Roxanne comme cavalière à la place de cette fille qu’il ne connaissait pas. Roxanne, d’ailleurs, devint vite son amie, même s’il ne comprenait pas pourquoi une Weasley choisissait volontairement le côté du mal. Parce qu’il avait bien conscience, Scorpius, que son camp était le mauvais. Ses parents qui parlaient de meurtres, les réunions secrètes dans le salon auxquelles il n’était pas convié, la présence, parfois, de cet homme inquiétant que ses parents appelaient « Maître » en s’inclinant devant lui … Non, son camp n’était pas le bon, mais c’était celui que ses parents avaient choisi pour lui. Et tant qu’on lui foutait la paix, il voulait bien faire ce qu’on attendait de lui. Etre un bon petit sang-pur.

En quittant Poudlard, Scorpius reçut sa marque des ténèbres qui fit de lui un mangemort. Et juste après, il eut une violente dispute avec ses parents, la première depuis dix-huit ans, mais surtout la première d’une longue lignée. Scorpius, en effet, sortait avec Roxanne depuis quelques mois, et ils avaient décidé de garder ça pour eux. Sauf que ses parents lui avaient choisi une fiancée. Et que lui, il avait choisi Roxanne. Et qu’il refusait de céder du terrain. Il refusa de rencontrer sa fiancée, quittait systématiquement la pièce quand le sujet était mis sur la table, et se brouilla définitivement avec son père, qui n’acceptait pas que son fils lui tienne tête, tout ça pour une sale Weasley. Roxanne, démoralisée, était prête à tout laisser tomber, mais Scorpius tenait bon. Son père dictait déjà sa vie, il n’allait pas, en plus, lui dicter ses amours ? Quand ce fut au tour de Roxanne d’être intronisée chez les mangemorts, Scorpius sentit sa méfiance s’éveiller quand il entendit parler d’un test. Lui-même n’en avait pas eu. Pourquoi Roxanne en avait-elle un ? La réponse était simple. Drago Malefoy ne faisait pas confiance à cette Weasley, il voulait la tester, et pour ça, il avait fait enlever un autre Weasley, Hugo en l’occurrence. Et le test de Roxanne était de tuer Hugo.

Face aux mangemorts et face à Lord Voldemort, Roxanne refusa et tenta même de protéger son cousin, renforçant l’admiration de Scorpius à son égard. Et alors que les mangemorts la maîtrisaient, Scorpius comprit rapidement ce qu’elle avait derrière la tête. Quand elle revint dans la nuit avec l’Ordre du Phénix, il était là, et les aida à faire échapper Hugo avec la complicité de Moïra, non pas pour les beaux yeux des Weasley, mais pour protéger sa petite amie. Manque de chance, Roxanne fut immédiatement accusée, puis capturée, et torturée par son père. L’héritier Malefoy comprit alors que tout ceci n’avait été qu’une vaste mise en scène à son attention, pour qu’il puisse voir que la fille qu’il avait choisi n’était qu’une Weasley, une tare, une traîtresse. Son père le plaçait devant un choix. Roxanne, ou les mangemorts ? Question pour le moins ironique. Son choix était fait depuis longtemps.

Toujours avec la complicité de Moïra, Thomas s’ajoutant dans la combine, il fit évader Roxanne, et décida au dernier moment de partir avec elle, pour être sûr qu’elle ne ferait pas de bêtises. Situation étrange, il commença à correspondre avec Hugo, qui envoyait des lettres à sa cousine pour savoir comment elle allait. Il lui racontait tout ce qu’il pouvait, s’assurant de ne pas pouvoir être retrouvé si la lettre était interceptée. Comment ils allaient, quand ils se déplaçaient, puis, plus tard, le nombre de personnes qu’ils envoyaient à l’Ordre du Phénix. Car Roxanne, rongée par la culpabilité, avait entrepris de se battre contre les mangemorts pour sauver les opposants du régime et les envoyer vers les Weasley. Et quand elle décida de se mêler à la bataille finale pour protéger sa famille, il la suivit. Elle empêcha un mangemort de tuer son père, il frappa son père dans le dos pour l’empêcher de tuer un Weasley. A la fin de la bataille, il se rendit spontanément. Ils avaient gagné. Ou perdu. Il ne savait pas trop, en fait, puis il s’en fichait complètement.

Par un heureux rebondissement, il n’alla pas à Azkaban comme il s’y attendait pourtant. Hugo, puis les membres de l’Ordre du Phénix présents cette nuit-là, témoignèrent en disant qu’il avait aidé à faire s’échapper le Serdaigle. Puis les nombreux sorciers qu’ils avaient sauvés témoignèrent pour eux. Son père, par contre, n’eut pas cette chance. Ayant accepté de coopérer à la seule condition qu’on laisse Roxanne tranquille, il dénonça un à un de nombreux mangemorts, à commencer par ses parents. Puis, en guise de bonne foi, il remit spontanément aux Aurors toutes les marchandises de contrebande de son père, avant de leur ouvrir en grand les portes du manoir Malefoy pour le cas où il en aurait oublié. Il utilisa ensuite sa fortune colossale pour financer de nombreux centres d’aide aux rescapés, orphelinats, la banque qui avait été détruite pendant la guerre, Poudlard qui avait souffert du règne des mangemorts, pour enfin se tourner vers sa passion, l’art. Une partie de sa fortune fut utilisée pour financer des musées, des conservatoires, ou aider de jeunes artistes talentueux. Puis, avec l’aide de Fred et Hugo, il poussa Roxanne à retourner vers les Weasley. Il les rencontra officiellement quelques années plus tard, quand elle le présenta comme son fiancé. Ils sont mariés, maintenant, et Scorpius, enfin libéré de l’influence néfaste de son père, est devenu quelqu’un de bien.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mer 23 Juil - 0:11


Lucy Audrey Scamander
• Zooey Deschanel - Prise •

ϟ Date de naissance • 2008.

ϟ Origines • Sang-mêlée.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Lucy était une Poufsouffle. Pendant un temps, elle a été préfète, jusqu'à ce que l'administration pro-mangemort de l'école ne fasse sauter son poste.

ϟ Préférence sexuelle • Hétérosexuelle. Et accessoirement mariée.

ϟ Capacités • Lucy est dotée d'une compassion très forte, presque empathique, qui l'aide à comprendre les émotions des gens. Heureusement pour eux, elle n'utilise pas ce don pour faire le mal.

ϟ Métier • Après avoir vaincu son très fort complexe d'infériorité à cause des métiers de sa soeur et ses parents, elle a réalisé son rêve et est devenue vétérinaire magique.

Quelques mots font mon histoire
Dès qu’elle fut en âge de comprendre, Lucy fut complexée par sa famille. Nièce du Survivant, fille du chef du Département des Transports Magiques et d’une ambassadrice française, sœur d’une Serdaigle intello dont le seul rêve était d’intégrer le Magenmagot … Et elle, à côté, sans ambitions, se sentait nulle et ratée. Sa famille l’aimait à la folie pourtant, et aucun d’eux ne lui avaient jamais demandé l’impossible. Elle se mit pourtant une très forte pression sur les épaules pour tenter de faire aussi bien que sa sœur, si brillante et si intelligente. Heureusement, elle avait ses cousins, qui la titillaient pour qu’elle arrête ses bêtises. Ce ne fut que lorsqu’elle entra à Poudlard qu’elle cessa, après sa répartition à Poufsouffle qui lui prouvait, si besoin était, qu’elle pouvait bien choisir sa propre voie, quand même.

Au début de sa première année, elle fut une victime des Serpentard, avant que sa famille aille y mettre bon ordre. C’est aussi à Poudlard qu’elle fit la connaissance de Lysander, que lui présenta sa copine Lily, parce que « deux rêveurs complètement cintrés ça va bien ensemble après tout ! ». Ce fut le coup de foudre. Ils commencèrent à sortir ensemble durant sa cinquième année, avant que les grands évènements ne se déclarent. La manifestation, l’incendie, les révoltes de l’école, auxquelles elle participa. Elle avait beau être timorée, elle ne voulait pas qu’on lui dicte sa vie. Elle participa d’ailleurs activement à la chute de Dolorès Ombrage, dans l’ombre, car contrairement à ses trois autres cousins (Lily, Hugo et Fred) ses mains restaient vierges d’écritures sanglantes. La mort de son oncle, cependant, faillit lui faire perdre espoir. Déjà que sa cousine, transformée en loup-garou, devenait distante et agressive, voilà maintenant que son oncle disparaissait. Lucy, heureusement, n’était pas seule. Elle avait ses cousins pour la soutenir, et surtout Lysander, qui trouvait toujours le mot qu’il fallait sans avoir l’air de toucher à ses problèmes. Mais quand vint la fin de la guerre, la bataille finale, Lucy, malgré sa peur, était prête à combattre. Baguette au poing, elle combattit jusqu’à leur victoire.

En quittant Poudlard, Lucy était enfin en paix avec elle-même. Certes, elle n’aurait jamais un métier aussi prestigieux que celui de sa sœur ou ceux de ses parents, mais tant qu’elle aimait son travail, que demander de plus ? Trouvant un métier d’assistante vétérinaire, elle y travailla pendant quatre ans, avant de récupérer à son compte, avec l’aide pécuniaire de sa famille, le cabinet vacant suite au départ de son mentor. Elle en profita pour épouser Lysander dans la foulée, profitant de son petit pécune mis de côté et de la situation de paix de l’Angleterre magique.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Mer 23 Juil - 17:46


Lysander Xeno Scamander
• Ole Sorensen - Pris •

ϟ Date de naissance • 2007.

ϟ Origines • Sang-mêlé.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Comme sa mère, Lysander était un Serdaigle. Il a par ailleurs été préfet de sa maison.

ϟ Préférence sexuelle • Hétérosexuel. Et marié.

ϟ Capacités • Lysander semble naturellement doué pour comprendre le langage des animaux, ce qui lui est utile pour son travail.

ϟ Métier • Magizoologue de profession. Il travaille en collaboration avec le Chicaneur, le magazine tenu par sa famille.

Quelques mots font mon histoire
Lys, de son vrai prénom Lysander Xenophilius Scamander, est le fils de Luna et Rolf Scamander, deux naturalistes pour le moins reconnus dans leur profession, mais surtout parce que sa mère Luna appartenait à l’Armée de Dumbledore et s’est battue contre le Seigneur des Ténèbres. Il a également un frère jumeau, Lorcan, qui lui ressemble en tous points, physiquement du moins. Ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau, portraits crachés de l’un et de l’autre, et étaient solidaires, toujours fourrés ensemble. Il n’y a qu’à Poudlard qu’il devint aisé de les reconnaître, à la couleur du liseré de leur robe. Bleu des Serdaigle pour l’un, jaune des Poufsouffle pour l’autre. Lysander, d’ailleurs, est allé à Serdaigle, et ça lui a de suite plu. Des bouquins partout, et son talent naturel pour la rêvasserie pouvait librement s’épanouir sans personne pour l’embêter.

Lysander était tellement sérieux qu’il fut nommé préfet de Serdaigle, rôle qu’il assumait avec sa désinvolture coutumière. Il était toujours surpris qu’on vienne lui demander de l’aide, mais il aidait avec bonne volonté. Cependant, la réputation de sa mère lui colla très vite à la peau. En effet, lui aussi était du genre à lire le Chicaneur la tête en bas, des lunettes étranges posées sur le nez, pour lire les dernières théories à propos du Ronflak Cornu. Et s’il n’a jamais porté des boucles d’oreilles radis, il a du faire face à une horde de filles voulant passer commande auprès de sa mère. C’est à Poudlard qu’il a commencé à fréquenter Lucy Weasley, qui lui avait été présentée par sa cousine Lily. Ce fut le coup de foudre. Tous deux grands romantiques ayant en commun la passion des animaux, ils ne se tournèrent pas très longtemps autour avant de commencer à sortir ensemble. C’est avec une imperturbabilité presque déconcertante qu’il traversa les évènements qui arrivèrent ensuite. Bien sûr, cela ne l’empêcha pas de prendre parti en entrant dans l’Armée de Dumbledore, puis dans l’Ordre du Phénix, avant de partir se battre à Gringotts pour empêcher les mangemorts de l’emporter.

Après Poudlard, il lui fallut un peu de temps pour trouver sa voie. Il avait tout d’abord voulu devenir naturaliste, avant de se rendre compte que les plantes ne l’intéressaient pas, ses piètres notes en Botanique le prouvant à qui voulait le voir. Il changea donc de voie pour s’intéresser à la magizoologie, pour découvrir, observer et protéger des espèces protégées ou en voie de disparition, le tout financé par le magazine de son grand-père, le Chicaneur, qui espérait secrètement qu’il puisse pister et trouver le Ronflak Cornu ou l’Enormus à Babille durant l’un de ses voyages. Puis finalement, Lucy et lui décidèrent de se marier, autant pour donner un coup de pouce financier à Lucy qui galérait avec son cabinet de vétérinaire que pour officialiser leur relation dans la durée.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Dim 27 Juil - 17:38


Lorcan Norbert Scamander
• Ole Sorensen - Libre •

ϟ Date de naissance • 2007.

ϟ Origines • Sang-mêlé.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Poufsouffle.

ϟ Préférence sexuelle • Bonne question. Quand il tombera amoureux, il saura, pour le moment il s'en moque.

ϟ Capacités • Aucune.

ϟ Métier • Naturaliste de profession, il travaille par ailleurs avec ses parents.

Quelques mots font mon histoire
Lorcan est le fils de Luna et Rolf Scamander, deux naturalistes connus dans leur profession. Il a également un frère jumeau, Lysander, qui lui ressemble comme un reflet dans le miroir. Malgré leur ressemblance physique étonnante, ils sont mentalement très différents. Si Lysander s’intéressait aux animaux magiques, se rêvant comme le pionnier qui a découvert la grotte du Ronflak Cornu et qui a fait taire des milliers de sceptiques, Lorcan préférait fouiner dans la serre de ses parents pour s’émerveiller devant les plantes. Sa profession était vite trouvée. Naturaliste, comme ses parents.

Réparti à Poufsouffle dès son arrivée à Poudlard, il se fit assez vite remarquer pour ses discours pour le moins saugrenus à cause du pacifisme qu’ils recelaient. Lorcan prônait la paix, la fin de la guerre entre les maisons, bref, l’amour universel qui lui valurent moqueries et quolibets de la part des autres, surtout des Serpentard, étrangement. Mais ces discours lui avaient permis de rencontrer un autre garçon, très solitaire, qui devint assez vite son meilleur ami. Louis Weasley. Trop doux et trop effacé, Lorcan était également non-violent, ne se mêlant jamais des conflits de ses pairs, tentant plutôt de les résoudre. Il aurait pu aisément devenir préfet si l’un de ses camarades, Maxime, plus combatif que lui, n’avait pas été choisi par l’administration. A la différence de son frère, Lorcan refusa de participer aux évènements organisé par le ministère. Heureusement pour lui, vu comment lesdits évènements tournèrent à chaque fois. Et s’il rejoignit l’Armée de Dumbledore et l’Ordre du Phénix par principe, sa première et unique bataille fut celle de Gringotts, parce que ses amis et sa famille y étaient également.

Sachant depuis toujours qu’il voulait devenir naturaliste, il ne changea pas de voie en quittant Poudlard. Il s’efforça au contraire de rendre son projet concret sans utiliser le nom de ses parents, considérant le piston comme un mal. Il ne put cependant rien dire quand ce fut son illustre grand-père qui le pistonna, lui permettant de trouver du travail et de partir sur le terrain avec ses parents. Maintenant, il travaille toujours avec ses parents, et il envoie parfois quelques plantes à Louis, phytothérapeute à Sainte-Mangouste.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Narrateur
Admin
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 20/07/2014

MessageSujet: Re: Les héritiers.   Dim 27 Juil - 17:50


Alice Céleste Londubat
• Emilie de Ravin - Libre •

ϟ Date de naissance • 2006.

ϟ Origines • Sang-mêlée.

ϟ Caractère •

ϟ Ancienne Maison • Gryffondor. Elle s'est toujours demandée quelle éclair de stupidité a pu traverser le Choixpeau pour qu'il choisisse cette maison au lieu de Poufsouffle.

ϟ Préférence sexuelle • Hétérosexuelle. Il paraît qu'elle a déjà eu un petit ami, mais pique un fard quand le sujet est abordé.

ϟ Capacités • Alice possède quelques faibles dons de voyance. Si elle ne peut pas faire de prophéties à la Trelawney, elle arrive cependant à lire dans les feuilles de thé et les boules de cristal.

ϟ Métier • Devineresse. Ca prête à rire, certes, mais elle est très douée, ce qui met les gens assez mal à l'aise.

Quelques mots font mon histoire
Fille unique de Neville et Hannah Londubat, Alice était à la base un accident, mais un accident très attendu, le couple faisant des tentatives depuis un moment. Entourée de chaleur et d’amour, elle se fondit rapidement dans le moule, récupérant de son père son amour pour les plantes, même si elle préférait les petites plantes en pot inoffensives qui ne risquent pas de lui manger la main, et récupérant de sa mère cette douceur caractéristique des Poufsouffle. Si Alice n’avait pas de frère, alors qu’elle aurait tant aimé, elle avait ses amis, Albus et Rose, qui lui tenaient lieu de frère et de sœur quand ils se voyaient.

Envoyée à Poudlard, elle fut très rapidement envoyée à Gryffondor, la maison dans laquelle était son père. Sa timidité maladive aurait pu faire d’elle la victime parfaite des Serpentard, si Albus et Rose ne s’étaient pas interposés en faisant craquer leurs poings. En cours, elle n’était pas très bonne. Elle réussissait à passer en année supérieure à un cheveu de l’échec, et travaillait très dur le soir pour rattraper son retard, aidée par Rose et Albus lui expliquant ce qu’elle ne comprenait pas. Ce n’est qu’en troisième année qu’elle trouva enfin la matière qui l’intéressait. Si au début elle l’avait prise par curiosité, elle s’y découvrit une passion, et obtint dans ces cours les meilleures notes possibles qui redressèrent sa moyenne. La divination était devenue une passion. Et pour cause, son professeur lui diagnostiqua bien vite un don de voyance latent, jamais utilisé, qui se réveillait avec la pratique. Ses dons naissants, d’ailleurs, lui révélèrent que si elle participait aux évènements organisés par le ministère, elle y perdrait la vie, raison pour laquelle elle n’y est pas allée.

En quittant Poudlard, pistonnée par son professeur de divinations, elle put devenir l’assistante d’un chiromancien doué qui officiait dans l’allée des embrumes. Là, le chiromancien lui a révélé que sa ligne de vie était courte, et qu’elle allait bientôt mourir. En regardant son avenir dans les feuilles de thé, curieuse, elle se rendit compte qu’elle mourrait à la place de quelqu’un d’autre, ce qui la rendit nerveuse et paranoïaque. Et quand survint l’attaque de Gringotts, elle mourut effectivement. Elle n’avait pas prévu d’y aller, mais en apprenant que sa famille et ses amis y étaient, elle s’y rendit par peur de les perdre. Et quand un mangemort visa Albus avec un sort de magie noire, elle s’interposa courageusement pour le protéger, se prenant le sort en pleine poitrine. De sa mort, elle ne se rappelle rien, juste un grand flash blanc, puis le visage concentré de Victoire occupée à lui faire un massage cardiaque. Elle était revenue. Cependant, son cœur garde encore quelques séquelles de ces longues minutes d’immobilité. Cependant, Alice fait maintenant un travail très calme, loin de la vie trépidante d’un Auror ou d’un infirmier. Elle lit l’avenir des autres dans le thé, les boules de cristal ou les lignes de la main. Elle s’est cependant promis une chose, ne plus jamais tenter de lire son propre avenir.


_________________
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knightsofwalpurgis.kanak.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les héritiers.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les héritiers.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Héritiers actuels.
» Ibn Al 'Uthaymin - Les Héritiers d'Al Khawaridj
» LA TRANSMISSION DE LA PENSION ALIMENTAIRE AUX HÉRITIERS
» Voir ou revoir "Chasseurs d'héritiers"
» Chercheur d'héritiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Walpurgis :: Bien commencer sur le forum :: Personnages prédéfinis-
Sauter vers: